langue françaiseenglish languageespañol

PHILIPPE DESSERTINE

Philippe Dessertine est Professeur des Universités à l’IAE de Paris (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne) où il préside la chaire « Management et Gouvernance de la Finance Coopérative », et où il dirige la chaire « Financement de l’agriculture ». Il est en outre Directeur de l’Institut de Haute Finance depuis 2004 ; il est membre du Haut Conseil des Finances Publiques (www.hcfp.fr).

Depuis mars 2017, il est président du comité prospective du comité 21 (http:// www.comite21.org)

Auparavant, après un début de carrière à Bordeaux, il a été pendant douze ans Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense, où il a notamment dirigé le Céros (Centre de Recherche sur les Organisations et la Stratégie).
En 2009, il a été membre de la Commission du Grand Emprunt présidée par Michel Rocard et Alain Juppé, visant à relancer les grands investissements publics.

Il est spécialiste du financement à long terme des organisations, publiques ou privées, en privilégiant les marchés ou en utilisant des voies alternatives.
Il a été un des premiers économistes à annoncer la crise des subprimes et celle de l’euro dans une série d’articles publiés dès 2003.

Il décrit le mécanisme de la crise dans son essai publié chez Anne Carrière : Ceci n’est pas une crise, juste la fin d’un monde en 2009, il souligne ensuite le risque géopolitique de la période qui s’ouvre (Le monde s’en va-t’en guerre, 2010), évoque les mutations à conduire (La décompression, 2011), l’importance des grandes révolutions technologiques (En tout espoir de causes, 2014), tout en soulignant le courage nécessaire pour la conduite des réformes (Le fantôme de l’Elysée, 2015). Dans ce contexte, il a notamment étudié le problème crucial de la confrontation des deux super puissances, Etats Unis et Chine, en insistant sur les difficultés structurelles de cette dernière (Le gué du tigre, 2012).

Il est souvent sollicité par des organisations gouvernementales, des entreprises et associations professionnelles et est régulièrement invité à des débats télévisés (C dans l’Air notamment)