langue françaiseenglish languageespañol

Thématiques dansantes

Tango Madame - Tango Argentin

tango17.jpg

Danse populaire, symbole d’érotisme et de violence, émotion et vérité, cœurs qui chavirent. L’orchestre TANGO MADAME vit véritablement la passion du tango, expression esthétique de la marginalité, expression culturelle de l’immigration, des faubourgs de Montevideo et surtout de Buenos Aires.

Le Tango, passion dévorante comme un voluptueux virus qui contamine tous ceux qui le touchent. Pour Jose Luis Betancor et Guy Marrec il était déjà cette pensée triste qui se danse, alors ils ont décidé de le jouer et le chanter.
Leur objectif étant de proposer un tango qui se danse sans pour autant négliger les particularités du tango qui s’écoute. Ainsi trouverons-nous à côté de grands standards comme “El Choclo”, des pièces plus concertantes comme “Oblivion” et même quelques compositions originales.

Tango Madame anime la milonga en quartet avec la formation-bal type : Jose Luis Betancor, sud-américain (de Montevideo), au bandoneon; Guy Marrec au chant et guitare, François Castella au violon, Bruno Sissini à la contrebasse.

Pour la petite histoire, Guy Marrec, un habitué de l’Argentine, a travaillé la danse avec quelques prestigieux professeurs tels Gustavo Naveira et Gisele Anne, Pablo Veron et Fabian Salas (du film “la leçon de tango”), Mariano Bolfarini (du film “Tango” de Carlos Saura), Eduardo Cappussi et Mariana Flores de Buenos Aires, Ricardo Calvo et Marisa Talamoni etc... Environ 1H30 de musique et de danse... un enchantement, une chaleur et une couleur sans pareils: un pur plaisir... Le répertoire musical est soigneusement choisi pour une interprétation vivante et joyeuse; les musiciens - tous professionnels - ont un jeu percutant, beaucoup de "punch", et une gaîté communicative. Les danseurs vous feront passer de l'univers sensuel et coloré, un peu canaille, du quartier de "La Bocca" aux salons plus sophistiqués de Buenos Aires.

C'est un astucieux mélange de musique et de danse, le guitariste-chanteur délaissant ponctuellement son instrument pour rejoindre sa partenaire et vous entraîner avec elle au son déchirant du bandonéon. Le cas échéant, un deuxième couple de danseurs les rejoint, et une scène caractéristique de l'histoire du Tango se met en place: émouvante, drôle, triste ou gaie...et vous voilà transportés...ailleurs: "il était une fois...Mi Buenos Aires querido..."

Formation : de 2 à 7 musiciens + couple(s) danseurs